dimanche 30 mai 2010

Poireaux vinaigrette (les poireaux, ça pousse pas dans la jungle)

On ne choisit pas du tout les plats qui vont nous manquer quand on s’expatrie.

Avant de partir habiter à peu près au niveau de l’équateur, loin de sa Normandie natale, une petite française pourrait penser que, ce qui lui manquera le plus, c’est le fromage et la charcuterie. Pas du tout. Ce qui lui a manqué le plus, c’est les poireaux. Les poireaux vinaigrette.

Les poireaux, ça pousse pas dans la jungle.


Poireaux vinaigrette
Pour 2 expatriés en manque de légumes non exotiques

2 poireaux, pas trop gros
1 cc de moutarde de Dijon
1 cs de vinaigre de vin
2 cs d’huile (celle que vous voulez, mais moi ici je préfère une huile plutôt neutre, tournesol ou pépin de raisins, par exemple. De façon classique, on met plutôt 3 cs d’huile pour 1 cs de vinaigre, moi je n’en mets que 2, j’aime bien la vinaigrette qui arrache)
1 pincée de sel, du poivre
facultatif : 1 œuf dur

Couper les extrémités des poireaux, en gardant tout de même la plupart des feuilles vertes (c’est pour ça que vous aurez choisi des poireaux pas trop gros et pas trop coriaces), laver soigneusement.
Couper chaque poireau en 3 tronçons, placer les poireaux dans le fond d’une assiette ou d’un plat creux, ajouter 3 à 4 cs d’eau, recouvrir le plat d’un film étirable, percé de quelques coups de fourchette. Cuire 3 min / 3 min 30 au micro-onde à pleine puissance. Laisser refroidir (et continuer la cuisson) sans découvrir pendant 5 minutes. J’aime bien ce mode de cuisson qui a l’avantage d’être rapide et de conserver une belle couleur verte aux poireaux.

Préparer la vinaigrette en mélangeant la moutarde, le vinaigre, l’huile, le sel, et poivrer généreusement. Ajouter éventuellement un œuf dur passé à la râpe à gros trous.

Servir les poireaux tièdes ou à température ambiante avec la vinaigrette, et déguster en se languissant de son pays natal.


Voilà, j’ai publié cette petite recette pour le concours organisé par Mademoiselle A, expatriée à San Francisco, et qui nous demande de lui envoyer une photo, ou un dessin, de ce qui nous manquerait si nous devions quitter notre pays natal. Si vous voulez participer, faites super vite, c’est jusqu’à demain soir 31 mai.

Et puisque j’adooore les concours, je relaie le quiz de Philou. Ce jeu est fait pour vous si vous aimez passer des heures à surfer sur les blogs de cuisine. Là, vous avez jusqu’au 20 juin. Et n’hésitez pas à participer : plus il y a de participants, plus le lot à gagner sera gros et gourmand !
Je retourne de ce pas plancher sur le quiz, je n'ai pas encore tout trouvé...
Rendez-vous sur Hellocoton !

11 commentaires:

  1. J'aime beaucoup la photo et cette recette me plait beaucoup.

    RépondreSupprimer
  2. Il y a Alina et Aldina...
    Et Aldina aussi aime beaucoup les poireaux vinaigrette et ta photo, qui les sublime !

    RépondreSupprimer
  3. Houlà, je m'emmêle les pinceaux, moi ;D
    Merci aussi pour ton compliment !

    RépondreSupprimer
  4. quelle photo..superbe. Bonne soirée..

    RépondreSupprimer
  5. j'adore les poireaux-vinaigrette! pas mal du tout l'ajout de l'oeuf rapé pour texturiser la sauce!

    RépondreSupprimer
  6. Merci pour ta participation au concours, si jamais tu as envie de gouter qque chose des USA je serais heureuse de te l'envoyer!

    RépondreSupprimer
  7. Mademoiselle A, je crois que tu es trop gentille :D Je te remercie, mais je n'ai pas d'envie particulière : profites en pour bien gâter les 3 gagnantes !

    RépondreSupprimer
  8. C'est bien de nous rappeler ainsi qu'il faut savoir savourer maintenant ce dont on pourrait être privé un jour. Il sont beaux comme un tableau, tes poireaux !

    RépondreSupprimer
  9. Très jolie recette, simple et fraiche!
    Et oui parfois ce sont de toutes petites choses auxquelles on ne s'attendaient pas qui manquent.

    RépondreSupprimer