jeudi 20 mai 2010

Crackers au fromage, extra fins, extra croquants


Ces crackers au fromage sont bons. Très bons. Très très très bons.
J’en ai mangé un bon tiers en douce dans la cuisine, tout en surveillant les fournées successives. Le reste a été dévoré au repas. J’ai du me faire violence pour résister aux yeux de Bambi de mon homme qui voulait tous les terminer, et j’ai réussi à sauver in extremis 7 crackers pour pouvoir faire des photos et illustrer ce billet.
7 crackers que j’ai dégustés en douce dans la cuisine sitôt les photos expédiées.

La recette est adaptée du livre « les meilleures bouchées finger food » de Benoît Molin.
La pâte est facile à faire, il suffit de mixer au robot les fromages et le beurre, puis d’amalgamer les ingrédients. On roule un boudin dans lequel on coupe des tranches fines après réfrigération, et chaque tranche est à nouveau étalée au rouleau, pour qu’elles soient aussi fines que du papier. C’est là que ça se corse un peu. Benoît oublie de nous dire que si on étale les crackers directement au rouleau, ils se collent à celui-ci, et bonjour la galère pour les décoller. La solution, c’est d’étaler chaque tranche de pâte entre deux feuilles de film étirable : elles collent tout autant, mais le film se décolle très facilement des crackers qui peuvent alors être déposés  sur la plaque de cuisson. Tout ça est un peu long à faire, il faut bien l’avouer. Mais le résultat en vaut la peine. J’ai déjà dit que ces crackers étaient extra fins, extra croquants, extra bons ? Bon, oui, c’est déjà fait, d’accord.

En vérité,  pour le croquant, je soupçonne les biscuits de ramollir à vitesse grand V. Nous les avons mangés rapidement après cuisson, mais les derniers mangés quelques heures après avaient déjà pris un peu d’humidité. Ils étaient toujours bons, mais un tout petit peu moins croustillants. J’avoue que je n’ai pas le début d’une solution pour parer à ce problème qui risque d’être un peu embêtant si vous voulez par exemple cuire les crackers la veille d’un apéro. Peut-être qu’une bonne vielle boite en fer pourrait fonctionner ?

J’ai tout de même adopté cette recette. L’association mimolette / graines de tournesol fonctionne bien : j’ai déjà parlé de mon goût pour les graines de tournesol, et j’aime beaucoup la couleur orangée apportée par la mimolette. Mais j’ai déjà pleins d’autres idées pour varier les plaisirs : du chèvre et des noisettes, du bleu et du pavot, du comté et des graines de courges… Et vous, vous les ferez à quoi ?


Crackers au fromage, extra fins, extra croquants

Je n’ai pas compté le nombre de crackers obtenus, mais il y en avait au moins 40, peut-être 60 ?

55 g de mimolette
10 g de parmesan
3 cc d’eau
30 g de beurre
35 g de farine
2 pincées de sel
10 g de flocons d’avoine
15 g de graines de tournesol
un tout petit peu d’huile pour huiler le papier cuisson

Hacher dans le bol d’un mixer la mimolette, le parmesan, l’eau et le beurre. Ajouter le reste des ingrédients et amalgamer le tout.
Façonner la pâte en un boudin d’environ 3 cm de diamètre, l’envelopper de film étirable et le mettre à durcir au réfrigérateur une heure (j’ai mis le boudin au congélateur pour une quinzaine de minutes).

Découper de fines tranches dans ce boudin, et étaler très finement chaque tranche au rouleau entre deux couches de film étirable, pour qu’elles soient aussi fines que du papier (c’est un peu exagéré, prenez donc cette précision comme une métaphore). 


Étaler 2 ou 3 gouttes d’huile sur une feuille de papier cuisson et la poser sur une plaque. Déposer les crackers sur cette plaque. Cuire au four préalablement préchauffé à 200° pendant 7 à 10 minutes, jusqu’à ce que les bords soient légèrement dorés. Surveiller soigneusement la cuisson, les crackers crament vite dès qu’ils sont cuits.
Refroidir sur une grille.

Rendez-vous sur Hellocoton !

16 commentaires:

  1. cela donne expressément envie, une petite idée qui va vite tourner à l'obsession...

    RépondreSupprimer
  2. Je veux bien croire qu'ils étaient bons et, tu sais quoi, en plus ils sont très beaux !
    Merci aussi de m'avoir ajoutée à tes amies HC. Dés que je rentre, je fais le nécessaire pour en faire autant et cliquer sur le bouton "j'aime cet article" (là je suis encore au boulot et je n'ai pas les codes sur moi).
    Ton blog et tes recettes me plaisent beaucoup, enfin une cotonneuse qui ne mange pas que des desserts au chocolat !...

    RépondreSupprimer
  3. Merci Aldina, c'est gentil. Mais tu sais , j'aime aussi les desserts au chocolat ^^

    RépondreSupprimer
  4. waw ils sont très jolis et certainement déliciieux!!!!!!!

    RépondreSupprimer
  5. Super recette, testée et approuvée! Prochainement sur mon blog avec un lien ici biensûr !!Merci...

    RépondreSupprimer
  6. Christel, ça me fait très plaisir que tu approuves cette recette. J'attends avec impatience de voir tes crackers !

    RépondreSupprimer
  7. mmm, je partage ton gout pour les graines de tournesol, en ce moment je les mets dans toutes mes salades. Elle devient tout d'un coup très très désirable ;)

    merci pour cette recette!

    +++

    lili

    RépondreSupprimer
  8. Comment ne pas craquer pour de tels crackers ? Cette couleur ensoleillée, ces photos et tes mots si gourmands nous en donnent tellement envie. On n'a même pas envie d'essayer d'autres saveurs, enfin avant de goûter celle-ci. Après...

    RépondreSupprimer
  9. j'adore la mimolette (tous les fromages d'ailleurs ;-)).
    Ca doit être sympa à croquer ça!

    RépondreSupprimer
  10. Merci à toutes pour vos visites et vos petits mots !

    RépondreSupprimer
  11. bonjour,

    merci pour cette recette que j'ai testé ce week end et que je me suis permise de mettre sur mon blog pour vendredi avec un lien vers ton blog !

    j'ai juste mis des graines de courges à la place de celles de tournesol !

    bisous

    RépondreSupprimer
  12. Je suis contente que tu aies apprécié cette recette, j'ai hâte de voir tes crackers.

    RépondreSupprimer
  13. Ca y est, recette publiée ici: http://csecretsgourmands.over-blog.com/article-crackers-au-fromage-extra-fins-extra-croquants-50776536.html!!

    RépondreSupprimer