lundi 26 juillet 2010

Khorme-lubia (juste un ragoût de haricots rouges, en fait)

Voilà, ça suffit de photographier des petits gâteaux à la framboise et des papillons en papier. Je crois que ces derniers temps, j’ai un peu trop traîné sur les blogs de girls, avec ces jolies photos éthérées et poudrées. Leurs couleurs passées ont un peu déteint sur moi.

Il est temps que je reprenne mes esprits, alors aujourd’hui, hop, retour au quotidien, avec de la vraie nourriture qui tient au ventre. Un ragoût de haricots rouge, donc,  fera l’affaire. Cette modeste sauce destinée à accompagner du riz porte le nom de khorme-lubia, parce que c’est comme ça qu’on dit en Afghanistan. Non pas que je parle l’une ou l’autre des langues qui y sont parlées ou que j’ai jamais visité ce pays. En y réfléchissant, d’ailleurs, je n’ai jamais voyagé en direction de l’est. Si on excepte la Belgique. Mais on ne peut pas vraiment dire que la Belgique soit représentative de l’Orient, même si on habite à Brest ?

J’ai simplement emprunté à la bibliothèque le livre de Simin Heiderfazel, « La Cuisine Afghane ». Je pensais y trouver de bonnes idées de cuisine simple adaptables à nos produits occidentaux, quitte à modifier un peu les recettes, et bien j’ai trouvé. D’autant plus que l’auteur a déjà fait le boulot : née à Kaboul, elle vit en Heidelberg depuis 1977 (le livre est donc traduit de l’allemand).  Les recettes sont donc adaptées aux produits disponibles en Allemagne , et en France aussi (l’Allemagne se situe à l’Est, d’accord,  mais pas trop quand même). Tous les ingrédients sont trouvables facilement au supermarché du coin, et c’est drôlement bien.  Donc les recettes sont faciles, adaptées à nos produits, et appétissantes aussi : j’ai bien l’intention de tester les raviolis aux poireaux, les œufs à la rhubarbe, le riz aux épinards, la soupe aux œufs avec des abricots secs, et la salade de tomate aux griottes (il n’y a pas que du sucré/salé, loin de là, mais j’aime bien). Tiens, en parlant de tomates aux griottes, vous avez remarqué cette tendance cette année à mettre des cerises, des fraises et tout autres fruits rouges dans les salades et les plats salés ? Et bien les afghans font ça depuis longtemps, dans les régions où il y a des cerisiers. J’espère qu’ils continuent, s’il reste encore des cerisiers là-bas, parce que c’est une sacrée bonne idée.

Pour revenir à la recette d’aujourd’hui, le fameux khorme-lubia, j’ai utilisé des haricots rouges parce que riz et haricots rouges, c’est tout de même l’association gagnante, premier prix mondial, du pas-cher-qui-nourrit-bien, et parce que j’en avais au congélateur (la cuisson est plutôt longue même à l’autocuiseur, et puis il faut penser à les tremper la veille, alors en général j’en cuis 1 kg que je congèle en portions, ça me donne l’impression d’être écolo, allez lire le billet instructif de Vincent le canneux à propos des boites de conserve, ça vaut le détour). Mais on peut faire du khorme à n’importe quel légume :  celui qui est en promo, ou celui qui pousse en ce moment dans le jardin. Vous pourrez donc choisir un khorme-gulpie (ragoût de chou-fleur) , un khorme-toraie (aux courgettes), un khorme-zieb (aux pommes, elle est pas bonne cette idée là ? ) , un khorme aux champignons, aux carottes, etc, etc, vous avez compris le principe.


Khorme-lubia, ragoût de haricots rouges

-    1 ou 2 oignons
-    400 g de haricots rouges cuits
-    1 cs bombée de concentré de tomate (ou une petite boite de 70 g)
-    1 cs d’huile (l’auteur en mets 60 ml, soit environ 6 cs, à vous de voir)
-    1 cc rase de piment (à ajuster suivant la force de votre piment et la résistance de vos papilles)
-    1 cc rase de curry
-    1 cc rase de coriandre en poudre
-    ½ cc de sel (j’ai mis un bouillon cube à la place)


Émincer l’oignon, le faire dorer dans une casserole avec l’huile. Quand l’oignon est doré, ajouter le reste des ingrédients. Ajouter de l’eau à hauteur et laisser mijoter une vingtaine de minutes. Servir avec du riz.
Rendez-vous sur Hellocoton !

17 commentaires:

  1. ouh ouuh lala, je vois que je ne suis pas la seule à aller lorgner des recettes du bout du monde alléchantes et gourmandes à souhait mais j'avoue que ce pays là montagneux à souhait n'était pas encore dans mes carnets de voyages culinaire...
    Je sens que je vais adorer surtout à la lecture de tes prochaines productions...
    allez je vais dans la cuisine je tente avec des haricots cornilles (avec les adzukis, ce sont les seuls que je mange...)

    RépondreSupprimer
  2. Ca a vraiement l'air délicieux cette recette.

    RépondreSupprimer
  3. miam, il me fait envie ton livre! et la photo est bien alléchante, j'adore les haricots rouges... ça me donne envie de faire mon "famneux" chili con carne... (parce qu'on peut dire ce qu'on veut, mais on ne vit pas de cupcakes et de limonade fraiche!) ;)

    RépondreSupprimer
  4. impressionant le billet sur les conserves! et complet! j'achète déjà assez peu de conserves, mais je crois que j'éviterai encore plus à l'avenir!

    RépondreSupprimer
  5. Ça sent bon jusqu'ici! J'adore ces plats simples à faire et méga goûteux.

    RépondreSupprimer
  6. Très chouette recette toute simple...avec suffisemment d'exotisme pour me plaire.
    A bientôt

    RépondreSupprimer
  7. Aux pommes, ça va être bientôt pour moi...
    Passe me voir, j'ai une petite surprise pour toi !

    RépondreSupprimer
  8. A défaut de se balader en vrai dans ce pays aussi superbe que peu sûr, voilà une bonne manière de le découvrir avec cette recette roborative mais qui reste séduisante.
    Quant aux conserves, merci pour ce lien fort instructif. Bon, j'avoue, mes légumineuses sont toutes en conserves car c'est sous cette forme qu'on les donne aux pauvres. Je me souviens, il y a quelques années, c'était en vrac dans des petits plastiques qu'on les distribuait mais ils se sont aperçus que les gens ne prenaient pas la peine de les cuire et les jetaient. Les associations sont donc passées aux conserves. Feignasses de pauvres pas écolo pour un sou !

    RépondreSupprimer
  9. Lunefantasy, comme la liste le montre, c’est comme tu veux ;D Tu me fais penser qu’il faudrait que je teste les azukis, je n’en ai encore jamais mangé.

    Alazais, Spécialiste de l’éphémère, Chris, contente que la recette vous plaise ! Je confirme, c’était bon :D

    Aldina, tu nous diras si c’était bon avec des pommes (je suis presque sûre que oui ;D) ?

    Flou, Ciorane, j’avais lu ce billet il y a quelques temps et l’avait aussi trouvé fort bien fait, et surtout j’avais été frappée par le côté assez vain de tout ça. Maintenant je ne suis loin, très loin, d’être une fanatique ou que sais-je de l’écolo / bio.
    Les conserves, c’est bien pratique, et j’en utilise.
    J’avais fait un petit calcul pour comparer le prix des pois chiches en conserve premier prix, et le prix des pois chiches secs, et le résultat était à quelques centimes d’euros près en faveur des pois chiches … en conserve ! Ce qui m’a motivée à les cuire moi-même c’est plutôt le fait que je trouve les légumineuses meilleures maison, et pourtant les légumineuses supportent relativement bien la conserve par rapport à d’autres légumes (et aussi que je peux encore faire ce choix là ^^)

    RépondreSupprimer
  10. J'aime quand tu "reprends tes esprits"!

    RépondreSupprimer
  11. et bien test conclu ce soir avec des haricots cornille, un vrai régal (bon et puis j'avoue j'ai mis de la pâte de curry rouge parce que j'aime ça, encore une histoire de couleurs)

    RépondreSupprimer
  12. coucou, tu as raison, très démocratique et succulent ce plat.. et je t'avoue que ta photo me fait bien saliver , heu c'est l'heure j'arrive
    belle journée chez toi

    RépondreSupprimer
  13. J'adore ce genre de ragoût tout vitaminé:) Tu as un très beau blog avec des photos des plus alléchantes les unes des autres!! Je t'ajoute à mes favoris si cela ne te dérange pas;)

    Au Plaisir!!xxx

    RépondreSupprimer
  14. merci pour cette découverte, et surtout, bravo pour ton blog, très agréable à parcourir: un vrai plaisir!

    RépondreSupprimer
  15. Mlle Pigut je pensais bien que ce petit ragoût te ferai passer par là, merci !

    Lunefantasy, merci beaucoup d'être revenue donner ton avis. Je suis sûre qu'avec la pâte de curry la sauce devait être extra. Ça fait quelques mois déjà que je me dit qu'il faudrait que j'aille refaire quelques achat chez Tang ou son cousin... Je me contente de poudre pour l'instant !

    Eliane, Papilles, merci !

    Lexibule, merci et euh non ça ne me dérange pas ;D

    RépondreSupprimer
  16. tiens, sympa comme tout cette recette! biz et bon weekend

    RépondreSupprimer
  17. Merci Vanouss, bon week-end à toi aussi.

    RépondreSupprimer