lundi 9 août 2010

Troccoli au coulis de tomates crues


Ça fait déjà plusieurs mois que j’ai reçu le colis que Flou m’a envoyé suite au concours qu’elle avait organisé autour de la pasta. Il contenait de délicieux amaretti à l’amandon d’abricot, des taralli à l’artichaut qui auraient pu être addictifs si je savais ou m’en procurer facilement (il faut vraiment que j’essaie d’en cuisiner), de la crème d’aubergine à la provola.  Et surtout, le clou du colis, l’accessoire qui m’est devenu indispensable dès la première utilisation, le cadeau de l’année (merci, merci), j’ai nommé, le rouleau à troccoli :



Ce rouleau cranté permet de fabriquer des troccoli, donc. Qui sont comme vous le voyez sur les photos de gros spaghettis rustiques. Depuis que je l’ai, j’ai abandonné l’idée d’acheter une machine à pâte : le rouleau permet de faire des pâtes fraîches tout à fait présentables, une fois le coup de main pris ça va vite à faire, et en plus les pâtes se conservent super bien au congélateur.


Je mets ici la vidéo qui m’a permis de maîtriser l’engin, ça pourra peut-être vous servir, si vous débarquez ici avec dans l’idée de trouver comment utiliser cet ustensile ramené sur un coup de tête de vos vacances en Italie.



Pour la pâte à pâtes (ah ah ah), je reprends la recette de Flou qui est parfaite (je n’ai pas encore éprouvé le besoin d’en tester une autre, c’est dire), et je la note ici, ça m’évitera d’aller sur son blog toutes les semaines pour me rappeler si c’est 250 g de semoule et 300 g de farine ou l’inverse. Si vous n’avez pas de rouleau à troccoli, ne laissez pas tomber. Retournez voir le billet de Flou et vous verrez que vous pouvez sans problème vous en passer et faire facilement sans matériel particulier d’autres formes de pâtes comme des tagliatelles, par exemple. Il n’est bien sur pas interdit d’utiliser des spaghetti achetés chez votre commerçant habituel, mais vous ratez quelque chose, je vous assure.


La sauce est une petite chose toute simple  parfaite pour l’été : elle prend moins de 5 minutes à réaliser si vous gardez la peau des tomates, et elle est savoureuse et toute légère. Prenez garde à la tentation de tout manger à la petite cuillère en attendant que les pâtes cuisent. 

Troccoli au coulis de tomates crues

Les troccoli, quantités pour 4 à 6 personnes :

-    250 g de semoule fine (si vous ne trouvez que de la moyenne ou de l’extra-fine, ça marche aussi, j’ai essayé)
-    300 g de farine
-    250 g d’eau
-    ½ cc de sel
-    3 ou 4 poignées de farine en plus pour abaisser la pâte.

Mélangez tous les ingrédients et pétrissez la pâte pendant la durée d’un épisode de 26 minutes d’une série sympa (United States of Tara, par exemple). Roulez la pâte en boule, filmez et laisser reposer 30 minutes de plus, le temps de regarder un autre épisode.

Abaisser la pâte pas trop finement (4 mm, à peu près, un peu plus finement si vous faites des tagliatelles) et utiliser le rouleau pour former les troccoli comme le montre la vidéo plus haut. Farinez généreusement les pâtes.

Les cuire 2 minutes dans un grand volume d’eau bouillante salée, les troccoli sont cuits quand ils commencent tout juste à remonter à la surface. Égouttez, servir.


Le coulis de tomates crues, quantités pour 4 (ou pour vous tout seul, en guise de soupe, vous pourrez toujours manger les troccoli avec une noix de beurre) :
-    1 kg de tomates
-    2 gousses d’ail
-    2 cs d’huile d’olive
-    A votre goût : 1 ou 2 oignons nouveaux, un petit bouquet de persil ou de basilic, de menthe…
-    Sel et poivre (et piment, si vous aimez)


Pelez les gousses d’ail. Lavez les tomates. Si vous souhaitez absolument avoir l’impression de cuisiner, enlevez la peau des tomates après les avoir plongées 30 s dans de l’eau bouillante, et épépinez-les. Placez la chair des tomates, les gousses d’ail et les herbes dans le bol du mixer, réduisez en coulis. Pour terminer, assaisonnez avec l’huile d’olive, du sel, du poivre, un tout petit peu de piment si vous voulez.
Arrosez généreusement les troccoli avec le coulis, dégustez sans attendre. Votre assiette sera tiède, mais c’est l’été, c’est bien. D’ailleurs s’il en reste c’est délicieux froid aussi.
Rendez-vous sur Hellocoton !

26 commentaires:

  1. génial cet accessoire magique... Très belle recette

    RépondreSupprimer
  2. bon je vais pas te dire que c bo et a l'air trop bon parce que 1. ca saute aux yeux et 2. tu le sais surement un peu deja mais un truc vraiment que j'ai pensé en voyant tes photos: tu as pris des cours de photo ou quoi? ...! tout cas, bravo et surtout bon' ap'!

    lili

    RépondreSupprimer
  3. Bonjour La bande à Jules, oui ce rouleau est magique, tu as bien trouvé l'adjectif qui lui va comme un gant !

    Lili, merci, c'est vraiment gentil. Je ne veux pas jouer ma modeste mais je les trouve pleines de défauts, mes photos... (bon, je les montre quand même, tu me diras^^). Sinon je n'ai pas pris de cours et je n'avais jamais vraiment utilisé l'appareil photo que j'ai depuis 5 ans avant de commencer ce blog, mais les conseils de Neel ici me sont vraiment utiles :
    http://www.learnfoodphotography.com/

    RépondreSupprimer
  4. GE-NIAL! Superbe recette et super outil que voici!

    RépondreSupprimer
  5. hein t'as vu c'est génial non?!! j'ai mandaté quelqu'un dans les Pouilles cet été pour m'en ramener quelques autres, vu les demandes reçues à ce sujet!
    et je n'avais jamais essayé de les congeler, c'est vrai que c'est pratique!
    ps: j'ai trouvé une top recette de taralli... ce sera pour la rentrée! ;)

    RépondreSupprimer
  6. Oh c'est dément ce rouleau pour découper les pâtes! Il m'en faut un, il m'en faut un ; )

    RépondreSupprimer
  7. Mlle Pigut, je confirme, ce rouleau est vraiment génial !

    Flou, j'ai aussi vu quelques recettes de taralli, je vais tester de mon coté : on se fait une comparaison en septembre ? ;D

    Foodandfashion, je comprends ce cri du coeur, j'adhère totalement. Pour le trafic de rouleau, faut voir avec Flou !

    RépondreSupprimer
  8. Tu t'y prends comment pour congeler les pâtes fraîches? Je n'ai pas encore essayé, sauf pour les lasagnes...

    RépondreSupprimer
  9. voila une excuse pour que j'aille en Italie :D

    RépondreSupprimer
  10. Terrible, ton cook-toy ! Le truc à la fois simple et génial. Il faut absolument que je le montre à ma soeurette Cioranette qui adore les pâtes (nous sommes à moitié belges mais nous avons aussi du sang italien dans les veines, il n'y a pas beaucoup de bons et purs Français sur Lille...). Vu l'immigration italienne en Belgique (ma soeur est à Bruxelles), elle devrait pouvoir trouver cet outil magique par chez elle.
    J'adore cette idée de mêler semoule et farine pour des pâtes rustiques qui accrochent encore mieux la sauce. Ton coulis de tomates est formidable aussi, il me rappelle une sauce que m'a racontée Cioranette : juste les tomates crues, pelées ou non, coupées en petits dés et jetées avec des herbes dans les pâtes chaudes. Ah, l'Italie...

    RépondreSupprimer
  11. Le prochain qui va en Italie m'en rapporte 1!
    Super

    RépondreSupprimer
  12. Je veux le même !!!!!!!!!!!!!!!!!!
    CLquipopotte♥♥♥

    RépondreSupprimer
  13. Stéphanie, je congèle les pâtes crues, bien bien farinées, divisées en portions pour un repas (un fois congelées impossible de les séparer). Pour la cuisson, je dépose le bloc de pâtes congelées dans un grand volume d’eau bouillante, et je les sépare tout de suite à la fourchette.

    Heidi, c’est une bonne excuse… en faut-il vraiment pour aller faire un tour en Italie ? ;D

    Ciorane, c’est vrai que sans mixer, les tomates juste coupées en dés, la recette est extra aussi…
    Ça serai une bonne nouvelle, si Cioranette trouvait ce rouleau à Bruxelles. Je crois que même Flou , à Milan, disait qu’on en trouvait facilement que dans la région des Pouilles.

    Annick, Clquipopotte : désolée de vous faire envie ;D

    RépondreSupprimer
  14. c'est génial ce rouleau pour faire ça maison, quelle chance

    RépondreSupprimer
  15. Waouhh!!! Ce rouleau est vraiment génial (ton billet aussi) ! Je ne connaissais pas, mais j'adore ce genre d'objet : traditionnel, pratique et ludique aussi ! Quel beau cadeau !! :D Je veux manger des troccoli !!

    RépondreSupprimer
  16. La pâte vient d'être testée ce soir avec des tagliatelles : les proportions sont parfaites tant pour la confection que pour le goût... J'y ferai sans doute allusion bientôt. Merci!

    RépondreSupprimer
  17. M., Christelle, c'est vrai qu'il est chouette ce rouleau hein, hein ?!

    Stéphanie, ravie que la recette de Flou te convienne : je suis d'accord avec toi, elle est parfaite ! Merci d'être venue donner ton avis après dégustation, ca me fait très plaisir !

    RépondreSupprimer
  18. FOR MI DABLE ce rouleau, j'adooore, très pratique!
    Et la recette qui va avec me séduit particulièrement!

    RépondreSupprimer
  19. Je ne connaissais pas les troccoli, et encore moins le rouleau pour les faire. Ca m'a l'air super pratique comme accessoire, j'en veux un !!

    RépondreSupprimer
  20. ouh la la je sens le craquage assuré, tant pour le joujou culinaire que pour ta recette enjouée.
    Voilà un retour en fanfare, je chante une ode à ton retour gourmand

    RépondreSupprimer
  21. Trop beau , trop bien , surement trop bon !
    Bonne soirée ...
    CLquipopotte♥♥♥

    RépondreSupprimer
  22. Je ne connaissais pas ces pâtes, ça a l'air super bon !

    RépondreSupprimer
  23. j'adore ton rouleau, j'veux le même !!! lol

    RépondreSupprimer
  24. Ben moi aussi j'adore ce rouleau! Il est top!

    RépondreSupprimer
  25. les pâtes chapeau et pour le rouleau que je ne connaissais pas aussi d'ailleurs je m'inscris à la news à bientôt sur nos blogs respectifs

    bonne journée
    http://la bouilloire bavarde.col
    yOlande

    RépondreSupprimer
  26. Appreciate the recommendation. Let me try it out.


    my page Catering in Laguna Beach

    RépondreSupprimer